La nuit la plus longue – Sade et Portalis au pied de l’échafaud

19,25

Le 8 thermidor de l’an II de la République (27 juillet 1794), la veille de la chute de Robespierre, Sade – l’auteur à scandale – et Portalis – le futur auteur principal du Code civil français et l’artisan du Concordat qui allait réconcilier la France avec l’Eglise- sont tous deux prisonniers dans une « maison de santé » parmi les fous.

Il n’est pas interdit de penser, bien que le fait ne soit pas avéré, qu’il s’agissait du même établissement. Qu’ont bien pu se dire ces deux personnages emblématiques, respectivement figure du désordre et de l’ordre ? Une interminable conversation (non dénuée de suspense, la vie sauve ayant été promise à l’un d’entre eux, à leur choix) les opposera au cours de cette « nuit la plus longue ». Et que vient faire ici la sulfureuse Mademoiselle Lange ?

François Ost est Vice-Recteur des Facultés universitaires Saint-Louis et membre de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique. Juriste et philosophe, il s’attache à développer le courant « droit et littérature » et a publié deux ouvrages sur ce thème chez Odile Jacob : « Raconter la loi » en 2004 et « Sade et la loi » en 2005. En 2004, il a publié, aux Editions Larcier, sa première pièce de théâtre : Antigone voilée.
Jean-Claude Idée est auteur, metteur en scène, comédien, homme de radio et professeur. En 1989, il fonde le Magasin d’Ecriture Théâtrale (M.E.T.), qui se donne pour mission de promouvoir les écritures théâtrales contemporaines. Il a écrit une vingtaine de pièces et signé plus de 150 mises en scène.