La marmite du juriste

39,00

Source du droit réel, mais non officielle, la jurisprudence – phénomène juridique problématique et palpitant – remplit une fonction majeure dans la formation du droit de l’alimentation. Le livre de Jean-Paul Branlard retrace, à sa manière, son parcours dans un secteur abandonné au « gouvernement des juges », bons connaisseurs de la sociologie et de la psychologie juridiques. En cherchant bien, dans l’océan des décisions des juridictions, tant du fait que du droit, on parvient à extirper un nombre de récits fascinants. La diversité des situations défie l’imagination. Point n’est besoin en l’occurrence d’inventer des histoires sans lien avec la réalité. Il suffit, en effet, de tourner les pages de cet ouvrage. Le succès du genre est assuré.

230 pages aux éditions LexisNexis, 2017.

Frais de port à 1 centime d’euros.

Pour lire la présentation longue de cet ouvrage et de son auteur, faites défiler la page ↓.

Date de livraison estimée : 25 décembre 2018
Catégorie : Étiquette :

Description

Disciple de trois juristes-gastronomes – Joseph de Berchoux (juge de paix), Grimaud de la Reynière (avocat), Jean Anthelme Brillat-Savarin (magistrat) -, l’auteur de ce livre s’inscrit dans la même ligne. Le domaine couvert par le droit est si vaste qu’à s’en tenir au temps présent, la découverte et la reconnaissance suscitent chaque jour des plaisirs nouveaux. Il y avait donc beaucoup à dire au sujet des jugements et des arrêts de la jurisprudence alimentaire, culinaire et gastronomique, révélateurs à leur manière de la vie du droit. Le législateur a beau avoir l’illusion de mener le jeu, c’est ailleurs, au Palais, que sont tenues les cartes.

Réelle source du droit, bien que non officielle, la jurisprudence – phénomène juridique problématique et palpitant – remplit une fonction majeure dans la formation du droit de l’alimentation. Ce livre retrace, à sa manière, son parcours dans un secteur abandonné au « gouvernement des juges », bons connaisseurs de la sociologie et de la psychologie juridiques. En cherchant bien, dans l’océan des décisions des juridictions, tant du fait que du droit, on parvient à extirper un nombre de récits fascinants. La diversité des situations défie l’imagination. Point n’est besoin en l’occurrence d’inventer des histoires sans lien avec la réalité. Il suffit, en effet, de tourner les pages de cet ouvrage. Le succès du genre est assuré.

Préface de François TerréJean-Paul Branlard. « Produit » de l’Université Panthéon-Assas (Paris II), il est docteur d’État en droit privé, diplômé de l’Institut d’études judiciaires et lauréat de l’Institut de criminologie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages pédagogiques en droit des affaires et de l’entreprise et d’un grand nombre d’articles à caractère juridique. En qualité de maître de conférences, rattaché au CERDI (Centre d’Études et de Recherche en Droit de l’Immatériel), il a transmis son enseignement général à la Faculté de droit Jean-Monnet (Université Paris-Sud – Université Paris-Saclay).

Sur le plan du droit alimentaire, Jean-Paul Branlard a signé des chroniques dans de nombreuses revues : Gault&Millau Magazine, le BID du Service de la répression des fraudes, La Vie judiciaire, Chocolat et Confiserie Magazine, Option Qualité, Cuisine collective, La Revue des gourmands, L’Autre cuisine… Il a initié les étudiants (master) de l’Université Paris-Sorbonne, et ceux de l’Institut des Hautes Études du Goût. Rédacteur de plusieurs bulletins associatifs et intronisé dans nombre de confréries, il est affilié au Syndicat des Journalistes de la Presse Périodique (www.sjpp.fr) et à l’Association Professionnelle des Chroniqueurs et Informateurs de la Gastronomie et du Vin (www.apcig.fr).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Informations complémentaires

Dimensions1.7 × 21.5 × 27.6 cm