Doctrine et réalité(s) du bonheur

31,00

Serge Blondel, Félicien Lemaire

Merci de renseigner l'Auteur de ce livre

Mare & Martin

Droit & Science Politique

03/2019

L’analyse du bonheur par le droit, tel est l’objet singulier de cet ouvrage. On y cherchera en vain l’affirmation, pour le moins prématurée, d’un droit au bonheur. Il faudrait pour cela globalement convaincre qu’on a réellement affaire dans les États à un droit autonome, en tant que tel strictement garanti. En dépit de certaines évocations jurisprudentielles, on est loin de ce qui prendrait la forme d’une « justiciabilité immédiate ». Ce qui restreint l’affirmation ex abrupto de l’énoncé d’un droit subjectif. En revanche, tout porte à croire que se développe aujourd’hui un droit du bonheur lato sensu (bonheur et bien être associés), avec son histoire, sa doctrine, ses textes de référence et des modalités applicatives qui se donnent à lire comme la recherche de l’organisation des conditions juridiques et sociales propices à la poursuite du bonheur individuel et collectif.

Sous la direction de Félicien Lemaire et Serge Blondel.

Félicien Lemaire est professeur de droit public à l’université d’Angers, directeur du centre Jean Bodin et coordonateur scientifique du projet Bon Droit.

Serge Blondel est professeur d’économie à l’université d’Angers, co-responsable de l’axe 4 du projet Bon Droit.

ISBN : 978-2-84934-337-1
Catégorie : Étiquette :

Description

Contributions de Mohammed Amin Al-Midanil, Serge Blondel, Marc Bouvet, Laurie Breban, Florence Even, Jacques Fialaire, Franck Heas, Sophie Lambert-Wiber, Jean-Manuel Larralde, Yannick Lecuyer, Félicien Lemaire, Xavier Martin, Diane Roman, Xavier Souvignet, Guillaume Tusseau.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .